Ligne 14 : visite du chantier de la station du Pont Cardinet

Le jeudi 04 mai 2017, une visite du chantier de la future station du Pont Cardinet à Paris était organisée par l’office de tourisme de Seine-Saint-Denis (CDT 93). Encadrés par une responsable communication de la RATP, les visiteurs ont pu pénétrer dans les entrailles de l’ouvrage réalisé par le groupement Eiffage / Razel Bec.

Pour plus d’informations : http://www.prolongerligne14-mairie-saint-ouen.fr/

  • Point de départ du tunnelier n°1

Équipés de bottes, d’un casque et d’un chasuble jaune fluo, les curieux inscrit à cette visite hors du commun ont pu descendre dans “la boite” de 120 mètres de long et de 25 mètres de profondeur dans laquelle a été introduit et assemblé le tunnelier n°1. Sa mission est de creuser un tronçon de 3,6 kilomètres entre la station Clichy – Saint-Ouen et la gare Saint-Lazare, actuel terminus de la ligne 14.

Baptisé le 9 septembre 2015, le tunnelier Magaly (nom d’un agent d’exploitation de la RATP de la ligne 14) a creusé dans un premier temps une portion de 1594 mètres jusqu’à la gare Saint-Lazare. Arrivé au printemps 2016 à Saint-Lazare, le tunnelier a été démonté puis ré assemblé au puits du Pont Cardinet pour l’excavation d’une seconde portion de 2 kilomètres en direction de Saint-Ouen. Équipé d’un nouveau bouclier, il a été de nouveau baptisé le 22 juillet 2016 du nom d’un agent de la RATP de la ligne 13, Yolène.

Depuis avril 2017, le tunnelier Yolène est à l’arrêt au niveau de la Porte de Clichy due à la présence d’une nappe phréatique provoquant des infiltrations d’eau dans la machine. En parallèle, les premiers rails sont en cours de pose dans le tunnel entre Pont Cardinet et Saint-Lazare.

  • Caractéristiques du tunnelier

Le tunnelier n°1 a été conçu par la société allemande Herrenknecht, numéro un mondial dans la fabrication de tunneliers. Pour excaver le tube à deux voies de 7,75 mètres de diamètre dans lequel circuleront les futures rames de la ligne 14, le tunnelier est équipé d’une roue de coupe de 8,92 mètres de diamètre. Elle attaque et découpe la terre dure grâce à des molettes et des cutters (couteaux) en acier durci. Derrière le bouclier de l’engin, un train suiveur est connecté pour l’acheminement des 14 700 voussoirs et l’évacuation des déblais excavés par la roue de coupe. La longueur de la machine est de 96 mètres pour un poids total de 1400 tonnes.

Le pilote du tunnelier, isolé dans une cabine située dans le train suiveur, fait progresser sa machine au rythme de 12 mètres par jour. Il dirige le tunnelier en activant des vérins de poussée situés à l’arrière du bouclier tout en s’appuyant sur des données gps affichées sur des écrans.

  • Photos de la visite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *