Fondations de l’immeuble La Norma à Puteaux

Les travaux de fondations du futur ensemble immobilier de bureaux La Norma ont débuté cet été à Puteaux. L’immeuble sera situé sur la parcelle de l’ancienne tour portant le même nom dans le quartier Bellini à deux pas de La Défense.

  • Structure de l’immeuble 

Il s’agit d’un immeuble de 7 niveaux qui accueillera à terme des bureaux sur une superficie de 18 596 m². Le sous-sol de l’immeuble de forme ovoïdale sera composé de 3 niveaux de parkings totalisant 300 places.

© Lobjoy & Bouvier & Boisseau
© Lobjoy & Bouvier & Boisseau

L’édifice a été imaginé par l’agence Lobjoy & Bouvier & Boisseau qui a réalisé de nombreux logements dans le quartier des Docks du Port à l’Anglais à Vitry et le parking P1 – P2 de la gare TGV Saint-Jean Belcier à Bordeaux.  Sa livraison est prévue le 1er trimestre 2019.

  • Les parois moulées

La société SPIE Fondations était en charge du forage des parois moulées du parking souterrain. Pour réaliser les parois moulées, deux pelles à câbles Liebherr HS 8100 et HS 842 ont été employé à partir de juillet 2017 sur le chantier. Une grue sur chenilles Link Belt était également utilisé pour la manutention des cages d’armatures livrées par convois exceptionnels. Il aura fallu trois mois à SPIE Fondations pour réaliser l’ensemble des panneaux. Début octobre, les trois machines et la centrale de traitement des boues ont quitté le site. 

  • Terrassement et consolidation

Une fois la totalité des panneaux coulés, la SMTP (Société Moderne des Terrassements Parisiens) a débuté le terrassement du sous-sol en octobre avec une pelle Komatsu PC 290 NLC et une chargeuse sur chenilles Caterpillar 953D. En parallèle, Soleffi TS met en place des tirants d’ancrage avec une foreuse multi-directionnelle permettant aux parois moulées d’être ancrées dans une couche de terrain plus résistante. L’entreprise DPG Pompage a procédé au rabattement de nappe par pompage en novembre.

  • Pieux

Le terrassement terminé fin 2017, une nouvelle étape commence. Afin d’assurer une assise parfaite au futur bâtiment des pieux doivent être réalisés. Le jeudi 11 janvier 2018, une foreuse à tarière Fundex F 2800 appartenant à Soletanche Bachy Pieux a été livré sur le chantier. D’un poids de 80 tonnes, le corps de la machine a été déposé en fond de fouille à l’aide d’une grue de 400 tonnes de capacité de la société Mediaco.

Portfolio (juillet 2017 à janvier 2018)

Fondations profondes pour les Tours Duo de Nouvel

Le chantier des Tours Duo situé dans la ZAC Paris Rive Gauche – secteur Bruneseau Nord a débuté au printemps 2017. La pose de la première pierre a eu lieu le 18 mai en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo et de l’architecte Jean Nouvel (Prix Pritzker 2008).

  • Structure
© Le Moniteur

La tour “Duo 1” de 180 mètres sera composée de 39 étages. Elle accueillera 67400 m² de bureaux, un restaurant inter-entreprises, une salle de fitness et un auditorium. Sa petite sœur, la tour “Duo 2” de 122 mètres aura 22 étages et accueillera 13900 m² de bureaux sur les 15 premiers niveaux ainsi qu’un hôtel 4 étoiles de 125 chambres sur les niveaux supérieurs. Un parking de 500 places réparties sur 8 niveaux de sous-sols sera également prévu. Les deux IGH doivent être livrés en 2021 aux collaborateurs de la banque Natixis.

  • La réalisation des parois moulées

C’est Vinci France qui est en charge de la construction des Tours Duo. Le groupe montre une nouvelle fois son savoir-faire dans la construction des tours puisqu’il a déjà construit la tour D2 et la tour Granite (Société Générale) dans le quartier d’affaires de La Défense.

Pour la réalisation des parois moulées, BOTTE Fondations est à la manœuvre depuis avril 2017 avec ses machines et sa centrale de traitement des boues installée le long des voies SNCF de Masséna-Austerlitz. Trois ateliers de forage ont été constitué avec trois pelles à câbles Liebherr HS 875, HS 8100 et Bauer MC 96. Pour le levage des cages d’armatures, deux grues sur chenilles Liebherr LR 1100 de la société Foselev sont utilisées.

Les travaux de la Boucle de Rosny-sous-Bois

Dans le cadre du prolongement de la ligne 11 à l’est, qui ira de Mairie des Lilas à Rosny-Bois-Perrier, un tunnel cadre de 1600 mètres doit être réalisé en parois moulées autour du centre commercial Rosny 2. Le marché de ce second lot, estimé à 72 millions d’euros, a été attribué aux entreprises Razel-Bec et Sefi-Infrafor qui sont des filiales du groupe Fayat. Le chantier de la boucle, qui reliera la gare de Rosny (RER E et Ligne 15) au centre de maintenance des rames doit être fini en 2022.

  • Tracé du prolongement du métro 11
© RATP
  • Organisation de chantier

Les engins, les camions et les ouvriers œuvrant pour ce gigantesque chantier doivent cohabiter avec un environnement urbain dense du fait de la présence de la gare RER, du cinéma et du centre commercial.  Deux ateliers de forage ont été disposé à deux endroits autour du centre commercial. Le premier est situé entre la gare du RER E et le cinéma puis le second au niveau de la sortie de l’autoroute A3 le long de la D106.

Au début du chantier, deux pelles à câbles Liebherr HS 855 travaillant avec deux grues de manutention sur chenilles ont été utilisé et deux centrales à boues ont été installé. La société S.M.T.P est en charge du terrassement avec l’emploi de deux pelleteuses dont une Doosan DX 340 LC qui est équipée d’un balancier télescopique ECHLE.

Durant l’été 2017, une nouvelle pelle à câbles Liebherr HS 8130 a rejoint le chantier. Elle poursuit les parois moulées entre le parking du centre commercial et les voies ferroviaires. Face à la sortie de la gare du RER E, un parking a été aménagé alors que les machines creusent en “taupe” en dessous.  La boucle située le long du cinéma est en cours de réalisation avec le terrassement et le butonnage de l’ouvrage.

  • Photos des parois moulées et du terrassement (avril à octobre 2017) 
  • En vidéo, la grue Liebherr HS 855 au travail

  • La pelle à câbles Liebherr HS 8130 en vidéo

La foreuse à tarière Fundex F5000 à Paris

Dans le cadre des travaux de la ZAC Paul Bourget à la Porte d’Italie, un îlot économique est actuellement en construction par Vinci sur le terrain de l’ancien Bricorama. La foreuse à tarière continue Fundex F5000 de Soletanche Bachy Pieux a été utilisé le dernier trimestre 2016 pour réaliser les fondations du futur complexe immobilier. Cette machine, qui est la plus puissante du marché, peut creuser des pieux Starsol à 50 mètres de profondeur de 1,50 mètres de diamètre. Sa force d’appui est de 100 tonnes ce qui lui permet de forer dans des terrains très durs et rocheux. Grace à sa force d’extraction de 200 tonnes, la foreuse a pu réaliser des pieux à la profondeur souhaitée et traverser le sous-sol parisien composé de remblais, marnes, caillasses et de calcaires grossiers.  Sa mission s’est terminée en janvier 2017.

Photos de la foreuse F5000 (décembre 2016 / janvier 2017).

En vidéo, marche arrière de l’imposante F5000 (janvier 2017).

ZAC PRG : fondations de la dalle T4 à la Toussaint

Dans le cadre de l’aménagement de la ZAC Paris Rive Gauche, la couverture des voies SNCF de la gare d’Austerlitz se poursuit avec la construction des dalles T4, T5 et T6. Les futurs ouvrages qui seront construits au dessus du faisceau ferroviaire permettront, d’ici 2020, l’implantation d’un véritable quartier dans le secteur Tolbiac avec des bureaux, des commerces et des logements.

© Semapa
© Semapa

Les fondations de la file H de l’extension du pont Vincent Auriol ont été réalisées lors du weekend de la Toussaint par les équipes de Eiffage TP et de SPIE Fondations.

Pour cette opération “coup de poing”, une rotoforeuse Liebherr HS 855 positionnée sur une estacade a effectuée des tranchées de 23 mètres de profondeur afin d’y insérer des cages d’armatures. Deux grues mobiles de 130 tonnes et 250 tonnes ont été employées pour le levage des cages de 19 tonnes. Des pompes étaient aussi présentes sur le chantier pour couler le béton à l’intérieur des cages d’armatures.

Les photos du chantier, le 31/10/2016.

En vidéo, le levage d’une cage d’armatures de 19 tonnes avec la grue mobile de 250 tonnes équipée de 98 tonnes de contrepoids.